le coin du mimosa

Pour ce week end prolongé de Pâques, j’ai entrepris de réaménager le coin de ma terrasse qui accueille le mimosa. Il ne me plaisait pas du tout tel qu’il se présentait alors que je l’avais dans la ligne de mire depuis la salle à manger. A cet emplacement se trouvait, l’été dernier, le rosier Kimono avec lequel je n’ai pas eu beaucoup d’affinité et qui a eu une fin bien malheureuse. D’abord j’ai raccourcis  les branches défleuries du mimosa, je peaufinerai cette taille plus tard. Si sa culture  s’avérait trop compliquée, j’opterai alors pour un olivier, arbre emblématique (aussi) de la Méditerranée, à croissance lente et qui se prête  plutôt bien à la culture en pot. Puis je l’ai rempoté dans un mélange de terre de bruyère et de terreau, dans un contenant plus spacieux et plus haut pour donner un peu de relief à cet endroit. Concrètement, je me suis bien activée, tournée, virée, énervée…j’ai rempoté, déplacé, nettoyé, recommencé, déplacé, recommencé, bougonné, corrigé, re-nettoyé.. bref une belle prise de tête dans la joie et la bonne humeur bien sûr! J’ai finis par en venir à bout…jusqu’au prochain épisode. Alors faisons, brièvement,  connaissance avec cette partie de la terrasse.

DSCF7693

Le mimosa ainsi (mal) ratiboisé partage son nouveau logis avec une azalée, un cyclamen, une bruyère, un fuchsia (derrière le tronc car  chaque mm² est précieux) et un hosta qui pointe tranquillement le bout de son nez, pourtant il devra jouer sérieusement des coudes pour se faire une place au soleil…euh à l’ombre.

 

En bas à gauche de l’image suivante le ceanothe « prostratus » s’apprête à fleurir, tandis que le rosier Fox Trot en coloc avec une glycine fraîchement arrivée, côtoie allègrement ses collègues Ferdinand Pichard et Leonard de Vinci, en charmante compagnie de vivaces exubérantes (lavandes, arabettes, gypsophile, oeillet, népéta).

DSCF7644Dans la jarre, on trouve une verveine rouge violacé foncé et un arctotis rose (sous-arbrisseau, semi persistant, gélif). Ses fleurs  frisottent et se recroquevillent en fin d’après midi. Je suis fan de l’association des floraisons foncées avec des feuillages grisés ou bleutés.

DSCF7584

 

Une belle surprise pour moi, mes tulipes vont bientôt s’ouvrir. Je n’y croyais plus, les bulbes à la limite pourris ont été mis en terre in extremis fin décembre. Par contre, j’ai complètement oublié leur nom mais ce n’est pas le plus important.

Sous le couvert d’un laurier rose rapatrié de la courette, trône le lilas de Chine « Josée » qui devrait culminer à 1,5m à maturité. Il s’accommoderait plus aisément de la vie en bac que son cousin « vulgaris ». Mais pour le moment c’est le weigela panaché nain qui tient la vedette et illumine cet espace avec ses magnifiques panachures.

DSCF7721

Ces adorables fleurettes, placées à sa base, m’ont enchantées par leur délicatesse.

DSCF7388

A présent prenons un peu de recul et voyons sous un autre angle….

DSCF7718

Dans le grand pot gris, au 1er plan, cohabitent, pour l’instant en bonne intelligence, un trachelospermum jasmanoide enlacé par la clématite hagley hybrid qui prend son envol vers les hauteurs, le rosier the fairy, deux variétés de campanules (carillon, à fleurs de pêcher), un fuchsia, des misères.

DSCF7743

Un étage plus bas, on découvre ceci :

DSCF7738

Encore un peu plus de recul vers le barbecue situé à l’opposé du mimosa…et là je me dis « mais bon sang tous ces beaux pieds de pergola que je pourrais exploiter »!!! Patience…Paris ne s’est pas fait en un jour, j’essaie de me raisonner et plus tard je raisonnerai mon mari :).

DSCF7699

Pendant que j’y suis,  j’en profite pour  détailler mes achats récents: verveine et arctotis cités plus haut, géranium endressii,  osteopermum violet rampant….

DSCF7432…une alchemille mollis ou manteau de notre dame, j’ai craqué pour son feuillage vert glauque qui a la faculté de retenir si joliment les gouttelettes d’eau. Elle fleurit jaune. Cette couleur n’est pas ma préférée pourtant  je ne pourrais m’en passer mais par petites touches, de-ci de-là. Je tente le tricyrtis hirta, intriguée par la banalité de son feuillage qui contraste avec ses fleurs  un brin exotiques…à suivre. Envieuse de mes copinautes des balcons-terrasses (Sand, Laurence, Sylvette) qui me jettent à la figure les boutons floraux joufflus de leur magnifique glycine, j’ai décidé de réagir et d’adopter cette merveille…vu la petite taille de la mienne, va me falloir beaucoup de patience avant de pouvoir admirer un jour sa floraison spectaculaire!

DSCF7409

J’ai mis la main, enfin, sur une hellébore orientale rouge foncé, aussitôt installée à la place qui lui  était dédiée depuis longtemps.

 

 

L’aménagement est pratiquement achevé et après l’effort, le réconfort. Je vais à présent me détendre et regarder ce petit coin de verdure s’étoffer (je l’espère) tranquillement. Je ferai le bilan à la fin de l’été.

Bon lundi de Pâques!

DSCF7264

19 réflexions sur “le coin du mimosa

  1. Magnifique tout cela! y’a une sacrée une jungle en perspective!
    j’ai également fais quelques plantations ces derniers temps et j’ai planté une alchémille mollis pour les mêmes raisons ! c’est charmant l’arctotis, je ne connais pas…
    ta glycine tu ne pouvais pas la planter en pleine terre plutôt,non ? remarque ça fonctionne en pot, mais,bon sang, qu’est ce qu’il faut être patient!!!

    1. Coucou Sand, je n’ai pas de pleine terre , c’est une fabrication de mon mari, 35 cm sous le gazon artificiel il y a du béton puis le garage…finalement c’est comme en pot. Je l’ai installée dans le coin que je trouvais trop dénudé par rapport au reste de la terrasse. Alors je vais faire comme toi patienter 🙂 J’ai hâte de voir la suite de tes plantations. Bon lundi de Pâques.

      1. Au début, j’avais des aprioris concernant le gazon synthétique. Mais le modèle installé par mon mari est de bonne qualité et me donne entière satisfaction. Il est confortable et très facile d’entretien, avec un joli fini. A la belle saison, je balaie avec un balai d’extérieur et de temps en temps je passe l’aspirateur de bricolage. Bonne fin de soirée.

  2. Waouh ! je suis épatée de voir tout ce beau monde sur ta terrasse. C’est superbement bien arrangé et déjà bien touffu avec en plus déjà quelques belles fleurs. J’ai même aperçu un dipladénia blanc en suspension que tu as complètement ‘méprisé’.
    Bravo pour tous ces arrangements et associations. C’est clair que à côté de tout ça, je semble ridicule, mais bon, je t’ai ‘balancé’ des boutons de glycine, je récupère la monnaie de ma pièce 🙂 Justement en parlant glycine, la mienne n’a pas un an car je l’ai achetée en mai 2014. Cette première année va être révélatrice et je verrai si cet achat n’était pas irréfléchi.
    Et puis tu as raison; on ne laisse pas des pieds de pergola inhabités ! Faut y faire grimper du monde. Des clématites, des ipomées, un rosier sans épines … bref tu as l’embarras du choix. J’attends la suite !
    Bises et belle semaine Lilas

    1. Merci Laurence pour les compliments mais je suis persuadée que ta terrasse est très jolie, bien loin du ridicule, à l’image de l’esthétique de ton blog. Si ta glycine est en boutons, c’est qu’elle ne doit pas être malheureuse en pot, en tout les cas j’ai hâte de la voir fleurie, ça me motive pour la mienne. J’ai commencé à réfléchir à la végétalisation des pieds de la pergola, compliqué car exposés au cagnard et au mistral desséchant…je continue à cogiter. Bises et belle semaine à toi aussi. A bientôt.

  3. Coucou Lilas83
    De bien belles choses sur ta terrasse/jardin, j’aime beaucoup tes aménagements, c’est superbe
    je vais continuer à le feuilleter
    Dit, je n’ai pas vu de newsletter sur ton blog, aurais-je bien regardé…
    Passe une bonne fin de week end

    1. Si si le mimosa accepte bien les conditions de vie en pot ou en bac mais peu rustique, il doit être stocké dans un endroit lumineux et hors gel. Le mien a passé l’hiver dehors sans protection sauf quand nous avons eu un petit épisode de neige (1 nuit), je l’ai alors emmailloté dans un voile d’hivernage. Merci Sylvaine de ta visite. Bonne fin de soirée.

  4. michou

    je suis admirative quand je vois ton sois disant jardinet qui me parait immense. La multitude de sortes de plantes et l’association de couleurs sont bien réfléchies.
    Tu as bien travaillé, te voilà récompensé, à une autre fois le plaisir de te lire avec tes talents de conteur poétique et ta connaissance de termes savants de plantes, moi je connais surtout les noms communs, j’ai du mal à retenir leur vrai nom.
    .

      1. michou

        Je vois que t’u as encore craqué pour plein de plans!!!!
        ça promet, moi, j’essaie de mettre de l’ordre mais je n’en vois pas le bout.
        en plus avec cette chaleur il faut arroser.
        il fait très beau et j’aimerais que tout soit en place mais patience!!!!
        à bientôt.

  5. Je suis sciée de lire tout ce que tu as pu planter dans ces pots ! Une jungle-terrasse.
    Moi qui suis en train de remanier le patio, doucement, en prenant le temps et plus de temps encore qu’il ne le faut, bon d’accord chez moi c’est un patio de 20m² situé ombre/mi-ombre mais tout de même je retarde d’une guerre avec mes plantations par rapport aux tiennes. J’hésite à planter serrer et pourtant il le faudra si je veux jouir des quatre saisons….. En tout cas ta terrasse ne manque pas de trouvailles et cerise sur le gâteau pour toi tu peux te permettre le mimosa (que j’adore). Bon week-end.

    1. Bonsoir Siam, vu la beauté de ton jardin, je pense que tu as bien raison de murir tes choix, et de toute façon pour un patio à l’ombre c’est plus compliqué. Je plante serré par manque d’espace et aussi pour donner à la terrasse des allures de vrais jardin (pas alignement de pots), intéressant à toutes les saisons. Pour le moment j’essaie, j’expérimente. Il y a des plantations que je vais sans doute revoir…encore et encore… mais peu importante je prends tellement plaisir à jardiner…que du bonheur!!! Belle semaine, à bientôt.

  6. habiba

    Bonjour Lilas83.
    Terrasse remarquablement aménagée.
    C’est bluffant! Certains pots sont à peine visibles. On croirait que les plantations sont en pleine terre. Et ce Trachelospermum qui recouvre la pergola… Comment imaginer qu’il soit en pot? Bon. La décision est prise. Je me lance moi aussi dans la réalisation d’un blog.
    Vos blogs ( Sand de mon bacon terrasse, solène, et toi) m’ont motivé. Ma terrasse fait 15m2 elle n’est pas idéalement exposée. Toutefois, je reçois le soleil de l’est le matin et celui de l’ouest l’après-midi. Donc j’aurai besoin de ton expérience pour m’aider à bien agencé tout ça. Au plaisir de te relire.
    Bonne continuation. Habiba.

    1. Bonjour Habiba. Bienvenue sur mon blog et merci pour ton commentaire bien agréable. 15m² c’est une jolie dimension et pour l’exposition il y a tant de végétaux que tu devrais trouver ce qui convient. Je serai ravie de partager avec toi ma passion pour les plantes et le jardinage (en pot). Tu verras c’est une aventure formidable. Fais-moi signe dès que tu as crée ton site. Bon courage. A bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s