l’or de février

Aujourd’hui c’est mon 1er jour de  vacances… YES!!! La pluie qui tombe en continu ne m’a pas dissuadée d’effectuer un tour (vraiment très bref) dans le jardinet/terrasse, mon apn à la main. Je n’ose pas imaginer ce que les voisins  ont pensé de moi en me voyant juchée sur une chaise, sous une  pluie battante, pour prendre une photo de mon sedum placé en hauteur! Les floraisons sont rares en cette fin février mais depuis cette « escapade », je vois la vie en jaune. Je vous livre mes clichés.

Le mimosa, très malmené par la grêle en Juin dernier (séquelles encore visibles),  entame sa floraison dorée. J’attends des jours meilleurs pour profiter de son parfum suave. J’ai hâte! Par la suite, il faudra que je fasse des recherches sur le net pour le tailler convenablement après la floraison et lui donner une forme plus harmonieuse.

DSCF6937

DSCF6919  DSCF6920

Pour souvenir, le voici au printemps dernier.

DSCF3285

Hellébore noire et choysia ternata sundance lich (seulement 80cm à l’état adulte, ce qui est parfait pour mon jardinet)

DSCF6934DSCF6925

A l’entrée de la maison : jasmin d’hiver et viorne tin

DSCF6969DSCF6996

Primevère jaune et sedum palmeri (les boutons floraux sont en préparation)

DSCF6974 DSCF6975

Je termine ce post avec  une nouveauté : la présence des oiseaux dans mon jardinet. En effet, j’ai suspendu des boules de graisse à la pergola  pour leur plus grand bonheur. Cette photo est floue car prise derrière la vitre du salon (la semaine dernière), par crainte de déranger cet adorable volatile dans son festin.

DSCF6909

Bon week-end 🙂

6 réflexions sur “l’or de février

  1. Bonjour Lilas et bon retour ! Tu reviens avec une couleur annonciatrice de printemps ! Surtout avec le mimosa. D’ailleurs n’est-il pas trop à l’ombre en bas ? Du coup il est allé chercher la lumière en gagnant de la hauteur. tu peux alors le travailler en arbre plutôt qu’ en arbuste, non ? Ou peut-être que je me trompe… J’attends le résultat de tes recherches.
    J’ai voulu comme toi, installer des boules de graisse pour recevoir de la visite, mais j’ai le souvenir d’avoir, une année, installé une mangeoire sur ma terrasse et d’avoir eu au final à karchériser la zone (une fois la saison hivernale passée) car c’était devenu un véritable carnage.
    A bientôt

    1. Merci Laurence de ta visite et de tes conseils pertinents en ce qui concerne le mimosa, je vais le façonner en arbre. Pour l’accueil des oiseaux, mon entourage a les mêmes craintes que toi…et on m’a demandé qui allait nettoyer les crottes de piafs sur le gazon synthétique 🙂 ! Bonne journée.

    1. Coucou Sand trop contente de te retrouver :)!!! Pour le moment, la vie en pot semble convenir au mimosa, c’est vrai qu’il a bien fleuri et qu’il illumine la terrasse en cette fin d’hiver. Il n’a pas eu de protection particulière mais l’hiver a été particulièrement doux cette année. Le choysia est un achat coup de cœur, donc je découvre. Bon retour. Bises. Lilas

  2. merci lilas!

    en relisant ton article, je me rends compte que tu m’as donné le nom d’un arbuste que j’ai aussi et dont je cherche le nom depuis des lustres: le viorne tin ! pfffiouuu…enfin je l’ai!
    je cherche son nom depuis l’année dernière!!! 🙂 (viorne tin, viburnum tinus ou laurier tin apparemment, j’ai fais ma mini recherche du coup loll)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s