Mes roses

Vous savez que j’apprécie énormément les roses. Malheureusement avec un espace très restreint  (courette+terrasse=56m²) et pas de réelle pleine terre, j’ai du faire des choix parfois draconiens pour installer  quelques rosiers chez moi. Etant novice en matière de jardinage, mes choix n’ont pas toujours été  judicieux. Souvent, j’ai craqué pour une forme , une couleur,  une senteur…sans tenir compte des contraintes liées au manque d’espace notamment. De plus, j’ai bâclé certaines plantations, trop pressée. Même si la culture en bac ou jardinière n’offre pas les conditions optimales pour  une belle croissance, certains rosiers m’apportent  déjà de grandes satisfactions. Evidemment, sous le soleil écrasant (et le mistral) du mois de Juillet, mes terrasses ne croulent pas sous des avalanches de roses, juste un beau feuillage  et quelques roses de -ci de-là  suffisent à me rendre heureuse! Je vous invite à une petite balade en image parmi mes roses…

SUR LA TERRASSE

Iceberg ( à la tombée de la nuit), rosier superbe, sain, bien remontant, supporte les rayons ardents du soleil du Midi. Ces belles fleurs blanc immaculé illuminent  « la jardinière du soleil ». Il ne lui manque que le parfum mais on lui pardonne tellement il est beau!

DSCF4340 DSCF4312

Tequila  » le costaud » est une valeur sûre, naturellement résistant aux maladies, ses fleurs aux pétales  ondulés jaune ocré se renouvellent sans discontinuer malgré sa petite taille.

DSCF3933

Sweet Love est un rosier  sain et à petit développement, son parfum puissant m’enchante. J’en ai déjà parlé dans un de mes précédents posts.DSCF3625

The Fairy était une  petite bouture au démarrage. Ces nombreux petits pompons roses frais sont  portés par des rameaux souples qui  retombent du pot. Il regagnera un contenant plus spacieux à l’automne.

DSCF3566   DSCF3567

Le célèbre Pierre de Ronsard, à l’aspect romantique, se plait énormément au soleil. Il m’a été offert par mon mari, en souvenir de la belle Touraine que j’aime tant. DSCF3494 DSCF3476

Celui qui aurait du être Pink Cloud ( erreur d’étiquette) ressemble étrangement au précédent. Ses roses globuleuses restent très longtemps sur l’arbuste avant de  flétrir. Sous son couvert, bien à l’ombre,  est implantée depuis peu la clématite Piilu. DSCF3533

Kimono grimpant m’a beaucoup déçu, il  ne se prête pas  du tout à la culture en bac, trop sensible à la rouille et à la maladie des taches noires et ceci dès son installation. La grêle, mi- Juin,  a fini de l’ achever. Il sera remplacé, sans regret, à l’automne par un autre qui saura faire preuve  de plus d’abnégation (pas un grimpant). Voici son  unique « floraison » fin Mai! Quelle avarice!  Sa rose saumon, chiffonnée est tout de même bien jolie. DSCF3561

Eric Tabarly, grimpant, sosie de Pierre de Ronsard, version   rouge -groseille -velouté,  était  déjà là  à notre arrivée. Je suis dépitée car certains de ses gros boutons ne parviennent jamais à leur complet épanouissement et flétrissent en boutons, en prenant un aspect très vilain. J’en ignore la cause. DSCF3495

Ghislaine de Féligonde, s’étire en hauteur (a doublé) depuis sa plantation et dépasse maintenant les panneaux en bois (+ de 2m). Je crains que les vents parfois violents ne cassent les branches les plus hautes. Pour l’instant, il prépare tranquillement sa remontée que j’espère généreuse. DSCF4360   DSCF4357

Mon rosier sur tige miniature tout mimi, acheté à très bas prix en magasin discount,  produit une multitude de petites fleurs délicates et parfumées. Son feuillage toujours  sain, foncé, luisant   est du plus bel effet  avec la végétation environnante. DSCF3609

Il a tout d’un grand!!!

DSCF3591

DANS LA COURETTE

Jean Cocteau est un  charmant rosier paysager produisant de belles roses finement ourlées, aux belles nuances uniques rose abricot  changeantes et au parfum subtile. Malgré son label ADR, il a eu droit, chez moi,  à toutes les maladies des rosiers sans compter plusieurs armées de pucerons. Mes soins acharnés avec bouillie bordelaise, anti-chlorose, apports réguliers d’ engrais  n’y ont rien fait.  Plusieurs tailles sévères ont été nécessaires ; la grêle lui a fouetté les sangs , résultat il refait des boutons puis des fleurs.

DSCF4181

Saint Exupéry (et ses pucerons) me gratifie de quelques roses bien formées, de couleur  lilas (chouette!),  à l’odeur délicate. Même défleuri, il reste beau. Cependant, placé  trop près du muret , il ne peut  m’offrir le meilleur de lui-même. Il sera déplacé à l’automne.

DSCF3524

Centenaire de Lourdes rouge, acquis sur un coup de tête,  n’est pas mon rosier préféré. Il est original par quelques stries blanches qu’on peut apercevoir sur ses pétales. Il trône dans un grand pot au milieu  d’un romarin retombant et  d’un nepeta « six hills giant ». A mon avis, le substrat de plantation  n’est pas de bonne qualité. Je suis tout de même séduite par le contraste que produit le feuillage vert clair et  le rouge intense des pétales avec celui grisé du cinéraire maritime et du nepeta. DSCF3565

A l’automne, je réaménagerai ma « roseraie » (lol) en ayant bien  à l’esprit mes constats actuels : ne retenir que des variétés  acceptant la culture en bac ou grande jardinière, des terreaux de meilleures qualité, des amendements soignés, des soins ciblés… En attendant, je profite pleinement de mon petit havre de verdure. Admirer, toucher, humer mes jolies roses est  pour moi un  pur bonheur!

Bonne semaine à tous!

20 réflexions sur “Mes roses

  1. Que de belles roses, tu t’en sors bien pour quelqu’un qui a peu d’espace dis donc ! Je me contente de les admirer chez les autres pour le moment, mais quand j’aurai un jardin j’en planterai aussi c’est sûr 🙂 Ma maman a aussi un Pierre de Ronsard, il est devenu immense et sa floraison est toujours très généreuse 🙂

    1. J’essaie d’optimiser l’espace dont je dispose, souvent je plante trop serré et certaines plantes ne peuvent pas se développer convenablement. Sachant cela, je continue quand même à en acheter d’autres! Merci de ta visite. 🙂

  2. C’est simplement superbe ! J’adooooore !

    Le Tequilla et le Sweet love me plaisent assez. Mais tu ne dis rien sur son parfum (Tequilla). En tout cas, voilà de quoi approfondir et orienter mes recherches avant l’achat de rosiers.

    De mon côté, et à ce jour, je ne regrette pas l’Iceberg, ni Jardin de Grandville, ni The Fairy. En revanche, suis très déçue de l’Opalia grimpant et de Zephirine Drouhin. Quant au Critérion , il se trouve aujourd’hui dans ma zone de retrait ‘grand malade’.

    Pour ce qui est de ta surface de jeux … si tu la qualifie de restreint, comment dois-je définir la mienne ?

    1. Coucou Laurence,
      Ma surface de jeux me parait restreinte car jusqu’en février j’avais 5 hectares mais je commence à m’y faire et même à apprécier (pas de désherbage…) :). Quant à ta terrasse je la trouve très jolie, cette aprèm j’ai relu quelques uns de tes vieux posts et j’ai décidé de rajouter des clématites! Pour l’instant j’en ai 4 dont une qui est moribonde. Faut que je crée un coin hôpital moi aussi!!!
      Pour en revenir aux roses : Tequila dégage un parfum discret et risque de prendre beaucoup de place avec le temps contrairement à Sweet Love qui présente un développement plus modeste et convient mieux en pot (à mon modeste avis) que son confrère. St exupery se prête également bien à la culture en terrasse. Voilà! A bientôt

      1. Merci pour tes visites Lilas.
        Concernant les clématites, et d’après mes expériences, je recommanderais pour la culture en pots : The Président, Haghley Hybrid, Blue Angel et Jackmanii. A priori, Mme Lecoultre et Ville de Lyon seraient bien aussi, mais jamais eues … Je pense d’ailleurs qu’elles vont bientôt faire partie de mon inventaire.
        Côté rosiers, je vais me renseigner sur Sweet Love. Merci encore.
        PS : il pleut toujours chez moi, dé-priiii-mant ! Une horreur

  3. Beaucoup de roses modernes sont très décevantes chez toi aussi à ce que je vois. Et les labels ADR, oublie ! Je suis allée en juin à Sangerhausen et dans les massifs ADR, il y avait des rosiers atteints d’oïdium, tous du même créateur en plus !
    Je pense que les rosiers de Warren (voir sur mon blog) pourraient t’intéresser en ce sens.
    J’ai trois rosiers qui fonctionnent bien en pots : White Koster, Bossa Nova et Mr Bluebird. Mais tu as tout compris : il requièrent un supplément de nourriture.

    1. Merci Isabelle pour tes précieux conseils, j’irai voir sur ton blog pour les rosiers de Warren, je serai contente de découvrir des rosiers qui ne nécessitent pas qu’on soit en permanence à leur chevet ou qu’on les arrose de produits chimiques, nocifs à notre environnement! Bonne fin de journée!

  4. Je suis vraiment épatée de voir toutes les jolies roses que tu as su très bien adapter à leur contenants ! j’aime beaucoup ta manière de parler de tes plantes (nous en avons de nombreuses en commun !) et j’ai été désolée de voir les dégâts que la grêle à causé chez toi !! j’ai passé un bon moment dans ton jardin et il est certain que je reviendrais m’y promener dès que j’aurais trouvé comment m’abonner chez toi :)))
    au plaisir de te lire à nouveau très vite !!! Oups, je viens de me rendre compte que je tutoies, j’espère que tu ne m’en voudras pas et serais très heureuse que tu fasses de même 🙂

    1. Merci Nathalie pour ton passage chez moi et pour ton gentil com’ qui m’a bien touché…bien sûr qu’on peut se tutoyer 🙂
      Je te souhaite une bonne fin de semaine et à bientôt sur ton blog auquel je suis à présent abonnée.
      Lilas

    1. Coucou Thérèse,
      Apparemment le temps est bien détraqué et que de pluie pour un mois de Juillet!
      Dans le Var nous avons eu une semaine très chaude, étouffante pour le plus grand plaisir des vacanciers. Dimanche, l’air est redevenu plus respirable avec un peu de vent frais.
      Je te souhaite une agréable semaine en Sologne. Bises

    1. Bonsoir Thérèse,
      Cavalaire est un joli lieu de villégiature et l’air y est plus respirable que dans les terres! Il y a pas mal de choses à faire et à découvrir dans le Var, elle ne devrait pas être déçue. De mon côté, j’imagine bien les distances car je connais bien le Loir-et-cher et l’Indre-et-Loire.
      Bonne soirée
      Bisous varois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s