Après la grêle

Mon  jardinet de poche se relève doucement de l’épisode de grêle. Le nettoyage est à présent terminé,   certaines plantes ont été arrachées,  irrécupérables. Quelques annuelles faciles à vivre (verveine, pétunias…) sont venues rejoindre les jardinières mal en point.  La note positive  de cette mésaventure c’est la multitude d’  idées d’aménagements, d’associations nouvelles qui me traversent  l’esprit, je suis dans une nouvelle dynamique ‘ »jardinesque » …bref des changements se profilent à l’horizon et je ne pense pas être capable d’ attendre l’automne pour les concrétiser …

En attendant le constat est plutôt  triste même si ce n’est pas la fin du monde,   pratiquement plus de floraisons…quelques rares rescapées…

Mon hortensia  est  sorti  indemne du tumulte car  accolé au mur de l’entrée, sous le couvert du  jasmin d’hiver et donc bien protégé. Je suis en admiration devant cet arbuste de terre de bruyère, peu exigeant en matière de soins et  à la floraison  vraiment  généreuse pour son jeune âge et ses conditions de vie en  pot. Sa croissance rapide m’obligera  à le rempoter dans un contenant  plus grand d’ici l’automne.

Image

J’adore ses grosses inflorescences au  coloris tendre ; ses  fleurettes roses  sont comme piquées de perles en leur centre.Image

Mon unique digitale, réputée très toxique, je ne souhaite pas d’autres exemplaires  chez moi ; dommage car  la belle est d’une grande élégance. Sa tige était à terre, elle s’est redressée avec le retour du beau temps…et contre toute attente s’est épanouie!

Image

En fait il s’agit de  sa seconde hampe florale, la première était presque rose (???) et  n’a pas survécue. Finalement je préfère cette version.Image.

Un cosmos, issu de mes semis de février, d’autres pieds plus ou moins valides  sont en attente de fleurir.

Idem pour ce penstemon pourpre dont la tige principale s’étire en hauteur d’une  façon qui me paraît exagérée.

DSCF4156

Ce  dahlias cactus que je pensais perdu m’offre quelques boutons bien prometteurs, normalement ses fleurs opulentes seront rose vif…mais je ne crois que ce que je vois…à suivre.

Image

Voici Tequila , un rosier qui me fascine vraiment, d’abord  par la beauté de sa rose, son parfum discret, sa vigueur et ensuite  par sa résistance à la pluie, aux maladies, il semble à peine touché quand ses compagnons sont à terre. Imperturbable, il continue à produire et à préparer ses  boutons  qui ne vont plus tarder à déployer leurs  jolies corolles soufrées qui s’éclairciront en s’épanouissant…j’ai hâte!

DSCF4120

Enfin, le fuchsia riccartonii ,   semble se plaire à l’ombre du chèvrefeuille ( dans un angle) ses longs rameaux souples n’en finissent plus de s’étaler. Quand je pense qu’il n’était encore qu’une petite bouture en Mars! J’avoue avoir une petite faiblesse pour cet arbrisseau…

DSCF4140

Pour terminer, j’ai fait l’acquisition ce week-end de cette  jolie orchidée phalaenopsis  à la floraison jaune clair et bordeaux. Elle va égayer  ma maison durant plusieurs semaines. 🙂

DSCF4133

8 commentaires

  1. Coucou Lilas! Je suis enfin rassurée que tout reprend tout doucement et tu as raison l’hortensia est une magnifique plante à floraison généreuse et c’est vrai qu’on a l’impression que des toutes petites perles maintiennent les fleurettes! Dommage pour moi ,l’hortensia ne survivrait pas sur mon balcon caniculaire! Bonne journée et à bientôt. 🙂

    • recoucou Linda, merci pour ton gentil com’. Je suis contente ma terrasse revit, les plantes reprennent tranquillement leur croissance. C’est vrai que le soleil n’est pas recommandé pour l’hortensia mais il te reste encore plein de jolies plantes qui adorent une exposition au sud et et qui viendront égayer ton joli balcon! A bientôt.

  2. Bonjour Lilas.
    Ton hortensia est en pot ou en pleine terre ? J’aimerai bien tenter d’en mettre un sur ma terrasse. Facile de culture ? Quel expo chez toi ? Légèrement ombragé ou plein soleil ?
    Tu connais le nom de celui que tu as ?
    Merci de tes réponses et bon weekend

    • Bonsoir Laurence,
      Il s’agit de l’hydrangea macrophylla (le +basique), acheté à Leclerc, mis en terre de bruyère (+ écorce de pin pour pailler) dans un pot de 28cm de diamètre. Ce pot est installé dans un angle, à l’abris du vent et bénéficie du plein soleil en fin d’après-midi. Comme tous les arbustes de terre de bruyère, il ne supporte pas le calcaire et le soleil brûlant (privilégier la mi-ombre). A part cela,il est facile à vivre si on n’oublie pas les arrosages réguliers en été et un peu d’engrais de temps à autre. Je ne lui connais aucune maladie ou parasite. C’est une plante que je recommande vivement, je compte en installer un 2nd à l’automne mais de couleur plus soutenue cette fois-ci. J’espère que ma réponse va t’aider. Bon week end sur ta belle terrasse!

    • Coucou Laurence, l’hortensia est un arbuste sympa et sans souci, tu as raison de ne pas t’en priver!
      Chez moi beau soleil…pourtant un peu de pluie ferait du bien à mes plantes… mais pas aux vacanciers!
      Je te souhaite une bonne fin de week end.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s