Sweet Love

En Mars, j’ai acheté 2 rosiers, à petit développement, en grande surface (donc petit prix),  plantés le même jour :  Jet Set et Sweet Love. Le 1er a refusé d’entamer sa croissance. Comme il semblait encore vert, je l’ai taillé puis retaillé, jusqu’à ce qu’il soit presque à ras de terre et, miracle, ce week-end, j’ai vu 2 feuilles, minuscules…ouf j’ai failli m’inquiéter! Va-t-il pouvoir rattraper son retard et me donner le plaisir d’admirer  sa fleur cette année? Cela me semble quand même bien  compromis!

Le 2nd, Sweet Love, que je ne connaissais pas du tout,  a démarré  sa floraison. Je suis agréablement surprise, enchantée par la forme de sa fleur, son coloris pastel avec un petit cœur abricoté et surtout son PARFUM, un vrai délice. En effet, je trouve ennuyeux qu’une rose ne sente pas la rose, ne serait-ce qu’à petite dose. Pour l’instant, il semble  assez résistant aux maladies, on verra sur la durée.

Image

Après une forte averse…

 

…le beau temps

Image

Pour terminer, Sweet Love dans son massif.

Image

 

🙂

3 commentaires

  1. Le Sweet Love a déjà bien pris pour une première année et la pluie n’a pas l’air de l’avoir abattu plus que ça. Bon investissement donc, et si en plus il sent bon ! Dés que je vois une rose, j’ai tendance à approcher mon nez, et quelle déception quand il n’ont pas d’odeur.

    Je vois sur la photo que tu as encore plein de belles choses à nous présenter (oranger du Mexique, géranium sauvage, œillets, fuchsia vers le fond ? Je n’arrive pas à agrandir la photo …)

    • C’est vrai que ce rosier, acheté sur un coup de tête, m’apporte beaucoup de satisfaction. Depuis mon arrivée, début février, j’ai été dans une frénésie d’achats, de plantations, de semis, complètement déchaînée (géraniums, fuchsias, nandinia, heuchères, lys…). Maintenant, je me suis bien calmée. Avec du recul et un peu plus d’expérience, je commence à mieux imaginer ce qu’il faudra changer/revoir à l’automne. Certaines plantes se sont bien installées chez moi, d’autres beaucoup moins bien. Dans tous les cas, j’attends de voir comment tout ce petit monde va se comporter quand viendront les chaleurs (même canicules) de l’été sur ma terrasse exposée plein sud, en région PACA. Bien sûr, je présenterai dans de futurs posts les résidentes de « mon jardin intérieur ».

      • Hihi mdrr ,je suis dans le même optique que toi ,Lilas!!! C’est dingue,moi aussi quand j’ai découvert les blogs des filles,j’ai eu la fièvre acheteuse au printemps. Je me suis calmée et j’attends de voir ce que ça donne pour cet été . Je me laisse du temps pour mieux repenser dans le choix des plantes,leur disposition etc.. pour l’automne.Et je vois que tu as bcp de rosiers…Si je décide de m’en prendre un,je serai à qui m’adresser. Laurence ,c’est la spécialiste des clématites et toi des roses!!! LOL 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s